10 développeurs, 5 infogérants, 4 community managers… et moi, et moi, et moi ?

Par Isabelle Harnist

10 développeurs, 5 infogérants, 4 community managers… et moi, et moi, et moi ?

Ayant rejoint le campus de Niort pour la 3ème promotion de La Fabrique du Numérique, j’arrive à l’étape cruciale du choix de mon parcours de spécialisation. Je vais donc trancher entre trois orientations proposées: Développement, Infogérance ou Gestion de contenus et de communautés.

Après six ans de contrats précaires, l‘adieu à mon ancienne profession, me voilà parachutée au cœur de l’écosystème numérique de mon territoire ! 

Sans surprise, une majorité des apprenants s’est tournée vers le développement… secteur d’activité en éternel recrutement; les autres se dirigent vers l’infogérance et enfin quelques-uns penchent pour les médias sociaux.

Nos formateurs sont tous passionnés et passionnants!

 Andréas Livet invente des mini-jeux pour nous apprendre à coder. Harouna Diarra nous encourage à réaliser des exploits techniques. Bertrand Fruchet et G. L. nous arment contre les dangers insoupçonnés du Net. Juliette Lauriol, telle Socrate, nous permet de mieux nous connaître. Et Arnaud Lissajoux nous partage ses bottes secrètes rédactionnelles…

ces cours magistraux nous sortent littéralement de la “matrice”, à tel point que plusieurs d’entre nous hésitent encore à poser leur choix définitif…

Si je ne me sens pas encore capable de coder, et encore moins de faire de savants calculs binaires : maîtriser le langage me permettrait d’exercer ma créativité dans de nouveaux domaines. 

Je rêve encore d’éditer seule mon blog, d’élaborer une application complète et de participer à des projets pédagogiques. Sans compter les nombreux enjeux environnementaux et de société qui sont défendus sur cette première partie de tronc commun à toutes les spécialités.

Si je pouvais, j’aimerais bien me la jouer “Divergente”, développer en secret des pages Web et monter mon serveur personnel pour chauffer mon appartement de manière écologique. 

Je m’imagine dans un épisode de “Black Mirror” où je pourrais choisir entre plusieurs suites… Puis finalement me réveiller au son de “I got you Babe”, revivre sans fin cette journée et maîtriser parfaitement toutes ces techniques… 

Et finalement faire le choix si évident d’apprendre à publier sur les réseaux sociaux...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.