Pourquoi je suis contente de venir en formation?

Par Isabelle Harnist

Pourquoi je suis contente de venir en formation?

On pourrait s’étonner, qu’à mon âge (vénérable), j’ai pu avoir envie de suivre une formation… Après tout, comme me le disait mon ami Paul (Emploi), j’ai déjà suffisamment de compétences et de diplômes pour retrouver un poste… et d’un autre côté selon mon médecin traitant, travailler ne ferait qu’aggraver mon handicap, je devrais plutôt me mettre en invalidité…

Avatar dans un avion prêt à sauter en parachute

Autant dire que sans la volonté farouche de me dépasser, de rester active et utile dans cette société, je ne serais pas à la Fabrique du Numérique aujourd’hui… 

Non, je serais chargée d’accueil pour une plateforme d’appels téléphoniques (ben oui, quoi je parle quand même 2 langues étrangères!), ou bien chez moi à m’occuper de mon intérieur en attendant le Bingo du samedi soir au Centre Socioculturel☕️ …

Et cela serait vraiment trop dommage ! Car avouons-le je suis quand même une personne intéressante, et intéressée par les autres… J’ai autant de choses à apporter qu’à apprendre dans le numérique… Alors franchement, perdre mon temps à aiguiller des touristes paumés en Indonésie, ou à compter les pois chiches de ma voisine 👵🏽 pour être sûre de remplir ma grille avant elle… 😒

Du coup, j’ai peut-être tendance à être un peu trop exubérante, car en fait « je kiffe carrément ce que je fais »! 

S’il y avait des couchettes au centre Duguesclin 🏰, je dormirais carrément sur place… histoire d’être à fond dans l’ambiance…et de ne pas en manquer une seule miette!🍰

Avatar mis en scène dans le décor réel de la salle de classe, et qui dialogue avec le chat de Scratch
Glace vanille-fraise

C’est peu-être un peu exagéré comme tempérament, mais moi, voyez-vous, je fais les choses avec passion!

Et en plus quand je suis dans la découverte, c’est un peu comme le « Caméléon  » (série télé des années 90) qui n’avait jamais mangé de glace et qui en achète des dizaines. Ensuite il ne se nourrit plus que de ça pendant des semaines, histoire de rattraper le temps perdu!

Et forcément dans mon histoire, il y a aussi un facteur temporel important, car depuis 2007, j’attendais de partir en formation. Après 18 ans de congé parental, où j’avais consacré du temps à ma famille, à l’éducation et l’instruction de mes enfants, je me retrouvais seule. Sans autres buts que mon ménage, le linge… enfin bref toute la « domo-logistique » mon quotidien n’était plus assez excitant!

Je m’étais alors tournée vers Paul (Emploi), qui s’était écrié: « Vous avez fait des ménages, c’est bien, c’est un secteur qui recrute… »

Mais j’avais aussi été aide-laboratoire, animatrice sportive et cultuelle, démonstratrice Tupperware, présidente d’association, correspondante de presse locale,… Alors j’aurais aimé intégrer un métier un peu plus intéressant, même s’il était besoin de me former….

Avatars maman, et enfants qui discuttent des études et des réseaux sociaux devant leurs ordinateurs

📣Aujourd’hui… voilà j’en suis… I’m Happy!😁 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.